LES RÈGLES

BASE DE LA PRATIQUE
DU VOLLEY-BALL

Le volley-ball est un sport collectif qui se pratique le plus souvent en salle. Le terrain a une forme rectangulaire de 18 mètres de longueur par 9 mètres de largeur. Chaque camp occupe la moitié du terrain, moitié séparée de l’autre par un filet d’un mètre de haut placé à une hauteur variable en fonction de la catégorie d’âge des joueurs ou joueuses et du sexe (2,43 mètres pour les hommes, 2,24 mètres pour les femmes). D’autres hauteurs sont homologuées pour certaines catégories (jeunes). Une ligne d’attaque est peinte au sol dans chaque moitié de terrain, à 3 mètres de distance du filet. Elle est communément appelée ligne des 3 mètres. Deux mires (barres verticales) sont accrochées au filet à hauteur des limites du terrain (le filet est généralement plus large que ce dernier). Le ballon doit passer entre ces mires lors des échanges entre équipes lors des phases de jeu.

La balle est en cuir et approximativement de la même taille qu’un ballon de football. Elle est cependant bien plus souple et légère que ces derniers.

Le but du jeu est de faire tomber le ballon dans le camp adverse et de l’empêcher de toucher le sol de son propre camp en l’envoyant par-dessus le filet. Chaque équipe dispose de trois touches pour retourner le ballon (en plus du contact du contre).
En Volley-ball, l’équipe qui remporte l’échange marque un point (“Rally Point System”). Quand l’équipe recevante gagne l’échange, elle marque un point et obtient le droit de servir. Ses joueurs effectuent une rotation en se déplaçant d’une position dans le sens des aiguilles d’une montre.

Le volley-ball est le sport le plus pratiqué au monde en comptabilisant licenciés et non licenciés.